Anodisation

Bruno, Mira

Le revêtement par poudre est une forme de traitement de surface très répandue. Mais ce n’est pas la seule. Vous pouvez également opter pour l’anodisation en couleur argent standard, appelée anodisation naturelle ou avec une couleur.

L’anodisation est un procédé électrolytique au cours duquel une couche d’oxyde transparente est appliquée de manière contrôlée. L’aluminium conserve son aspect naturel. Cette couche d’oxyde offre une protection contre la corrosion et l’usure. L’anodisation accélère en effet le processus d’oxydation naturel de l’aluminium.

Le processus d’anodisation

L’anodisation nécessite plusieurs étapes successives. La première est le décapage. Au cours de ce processus, une couche d’aluminium est dissoute. Le résultat est une surface mate et uniforme. L’aluminium est ensuite lié à l’anode dans un bain d’anodisation. La surface est ensuite oxydée à l’épaisseur souhaitée par électrolyse. Cette couche d’oxyde est encore poreuse. Les pores sont finalement fermés (scellés) dans un bain d’eau chaude.

Anodisation naturelle

Si la protection est la seule motivation, l’anodisation est une option économique. Cette anodisation brute est populaire pour les objets qui ne sont pas facilement visibles de l’extérieur ou lorsque les exigences esthétiques sont faibles. Par exemple, cela convient parfaitement aux applications industrielles.

Anodisation avec couleur

L’anodisation avec couleur est également une option. La couleur est appliquée après le bain d’anodisation, avant le scellement. Les pores de la couche d’oxyde peuvent alors encore absorber les colorants. Les couleurs disponibles sont l’argent, l’or, le bronze, le cuivre, le gris, le noir, le bleu, le rouge et le vert.

Prétraitements

L’aluminium peut éventuellement être prétraité avant le processus d’anodisation. Les prétraitements les plus courants sont le brossage et le polissage. Après le prétraitement, l’aluminium est ensuite anodisé, blanc ou en une seule couleur.